Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

tomate

  • La plantation des tomates

    tomate,potager écologique,le jardinage écologique de yves gagnon,un jardin d'obigies

    Les  risques  de  gel  étant  définitivement  écartés, j'ai  installé  ce  week-end  les  plants  de  tomate  au  potager. Et  pour  la  première  fois  et  pour  éviter  le  mildiou  qui  me  prive  chaque  année  d' une  partie  de  ma  récolte, j' ai  installé  mes  trois  plants  sous  une  serre  en  plastique. Cette  petite  serre  n' est  pas  très  onéreuse  mais  il  est  nécessaire  de  la  lester  si  vous  ne  voulez  pas  qu' elle  s' envole  chez  votre  voisin. En  effet, nous  sommes  gâtés  ces  derniers  jours  par  les  orages ...

    Afin  de  vous  aider, voici  quelques  conseils  tirés  en  partie  du  livre  " Jardinage  écologique"  de  Yves  gagnon  aux  Ed. Colloïdales.

    Si  vous  les  alignez, respectez  au  moins  60 cm  entre  les  plants. Dans  le  trou  de  plantation, n'hésitez  pas  à  incorporer  du  compost, des feuilles de consoude et d'ortie. Afin  d'augmenter  les  système  radiculaire, enterrez  le  plant  jusqu'à  hauteur  des  premières  feuilles.

    tomate,potager écologique,le jardinage écologique de yves gagnon,un jardin d'obigies

    Afin  de  maintenir  la  propreté  au  pied, déposez  un  paillis. Lors  de  la  croissance  du  plant, les  drageons, tiges  poussant  à  l'aisselle  des  feuilles  et  de  la  tige  principale, doivent  être  pincés. Cette  opération  n'est  pas  nécessaire  pour  les  tomates-cerise. Le tuteurage  du  plant  est  nécessaire  et  si  vous  plantez  des variétés  de  tomates-cerises, utilisez  un  treillis  ou  grillage  qui  permettront  aux  nombreuses pousses  de  s'y  accrocher Une  irrigation  régulière  au  goutte  à  goutte  préviendra  le  craquement  des  fruits. A  cette  fin, utilisez  une  bouteille   en  plastique  dont  vous  aurez  percé  le  bouchon  et  découpé  le  fond.

    Les  plantes  compagnes sont  l'artichaut, le  concombre, l'aubergine, le  persil.

    Les  plantes  amies: le  basilic  stimule  leur  croissance  et  améliore  leur  qualité  gustative, l'oeillet  d'Inde  et  la  bourrache  en  éloigne  les  ravageurs.

    Afin  de  lutter  contre  les  maladies  fongiques, vous  pourrez  pulvériser  au  moyen  du  purin  de  prêle.

    Pour  fabriquer  un  purin, vous  remplissez  à  moitié  un  bidon  de  plastique  avec  des  prêles. Vous  le  remplissez  d'eau  et  brassez  l'ensemble  chaque  jour  pendant  dix  jours. Pour  l'utiliser  en  pulvérisation, on  l'utilise   dans  10  parties  d'eau  après  l'avoir  soigneusement  tamisé  dans  un  tissu  très  fin  afin  que  les  particules  ne  bouchent  pas  les  éléments  du  pulvérisateur.

    N'hésitez  pas  à  nous  faire  part  de  vos  expériences  et  astuces  pour  avoir  une  production  réussie  de  ce  fruit  qu'on  trouve  maintenant  dans  tous  les  potagers  et  même  sur  les  balcons. A  bientôt.

  • Quoi de neuf au potager ce 28 juin ?

    b6ce447985e6fc86f7c2d983b366d3da.jpgNous  profitons  des  salades  et  des  radis  semés  à  intervalles  réguliers. Les  échalottes  et  les  oignons  grossissent  bien, profitant  d'un  paillage  composé  de  produits  de  la  tonte  et  de  jeunes  branches  coupées  sur  les  haies  de  hêtre  et  de  charme, leur  permettant  de  garder  l'humidité  et  la  propreté  indispensables  à  leur  bon  développement.

    Les  deux  lignes  d'ail, par  contre  semblent  souffrir. C'est  la  première  année  que  je  les  plante  au  printemps  et  non  avant  l'hiver  et  ça  ne  semble  pas  leur  être  très  profitable.

    Le  troisième  semis  de  haricots  a  enfin  levé. Je  me  demande  si  c'est  la  mauvaise  qualité  des  grains   ou  si  ce  sont  les  conditions  de  température  qui  ont  empêché  la  germination  des  premiers  semis.d5fad78caa1df4dc9a2e1cae286dce02.jpg

    Les  plants  de  tomates  évoluent  bien  mais  avec  leur  sensibilité  au  mildiou  et  ma  volonté  de  ne  pas  pulvériser  aux  produits  phyto, je  ne  me  réjouis  pas  trop  tôt. Je  pulvérise  avec  une  solution  de  lait  dilué  mais  cela  n'a  pas  empêché, l'année  passée,  l'apparition  de  la  maladie  et  la  décision  d'arracher  les  plants  malades  après  la  récolte  des  premiers  bouquets. Je  les  ai  paillés  et  assure  l'arrosage  par  des  bouteilles  de  plastique  dont  j'ai  troué  les  bouchons.

    90695719ef91f3c7ab77cd4b97a4ff9e.jpgIl  ne  faut  pas  oublier  d'ébourgeonner  c.à.d.  supprimer  les  pousses  qui  se  développent  à  l'aisselle  des  feuilles. Cette  opération  permet  une  concentration  de  la  sève  dans  la  tige  principale  et  les  grappes  de  fruits. Après  la  formation  du  3ème  ou  4ème  bouquet, il  faut  étêter  pour  arrêter  la  végétation  et  permettre  le  grossissement  de  tous  les  fruits. Il  suffit  de  couper  le  sommet  de  la  tige  principale  1 à 2 feuilles  au-dessus  du  dernier  bouquet. L'efficacité  de  l'effeuillage  de  fin  de  saison  pour  permettre  une  maturation  plus  rapide  des  derniers  fruits  est  contestée  mais  il  est  recommandé  de  supprimer  les  feuilles  du  bas  pour  éviter  qu'elles  ne  favorisent, par  leur  contact  avec  le  sol, le  développement  des  maladies.

     

    4d43959c2e22436b419bd65d16dd4468.jpg

    f4bf18acb2cfc3c6457ee21b88d791ea.jpg280209e79920763785330a9f76395d95.jpg

    Les  petites  courgettes  et  potirons  apparaissent  tandis  que  les  plants  d'aubergine  et  concombres  poussent  plutôt  lentement.

     

    Faites-moi  part  de  l'évolution de  vos  plantes  potagères  et  de  vos  astuces  pour  lutter  contre  les  maladies  sans  empoisonner  la  terre  et  tous  nos  petits  pensionnaires  du  jardin. Merci  et  à  bientôt.