Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

plante aquatique

  • L' Orontium aquaticum : la plante bougie qui illumine le bassin de lagunage

     

    orontium aquaticum,plante-bougie,plante aquatique, un jardin d' obigies

    Je voudrais  vous  faire  admirer  aujourd'hui  l' "Orontium  aquaticum" ou  l' Oronce  qui  orne  actuellement  le  bassin  de  lagunage. Elle  fait  partie  de  la  famille  des  Aracées  et  est  originaire  d'Amérique  du  Nord.

      Cette  remarquable  plante  aquatique  possède  de  grands  rhizomes  qui  se  développent  dans  l'eau. Les  feuilles  vert  bleuté, en  fer  de  lance, se  dressent  au-dessus  de  la  surface  en  formant  une  belle  touffe  arrondie  de  30  à  40  cm  de  hauteur. En  eau  profonde, une  partie  du  feuillage  flotte  à  la  surface. Les  fleurs  se  dressent  telles  des  bougies  jusqu'à  20  à  30  cm  de  hauteur. Elles  se  renouvellent  sans  interruption  de  mars-avril  à  juin-juillet, selon  le  climat.

    Lire la suite

  • Un peu de rose dans la mare: je m'appelle "Schizostylis coccinea "

    94e2e64ff5e9ae7c1cb3b7eea17fc3ab.jpg

    Petite  note  rose  actuellement  dans  la  mare  avec  la  floraison  tardive  du  Schizostylis  coccinea.

    Cette  élégante  plante  vivace, à  souche  rhizomateuse, porte  de  magnifiques  fleurs  roses  étoilées, en  épi  à  la  manière  d'un  glaïeul. On  l'appelle  aussi  le  Petit  glaïeul  d'eau. Elle  est  originaire  d'Afrique  du  Sud  et  ses  longues  feuilles  étroites, vert  printemps,  forment  rapidement  des  touffes  vigoureuses.bb002200316424f66ca67907cfcb0e9d.jpg

    Elle  demande  une  exposition  ensoleillée  et  supporte  une  immersion  de  - 10 cm. Dans  le  jardin, ici  à  Obigies, elle  se  développe  très  bien  en  pleine  terre  mais  nécessite  une  protection  sous  climat  froid  car  elle  n'est  rustique  que  jusqu'à  - 15°, ce  qui  dans  notre  petite  Belgique, ne  devrait  pas  poser  trop  de  problèmes. 

    La  multiplication  se  fait  par  séparation  de  rejets  et  on  compte  10  plants  au  m2.

    Il  existe  différents  cultivars: - "Alba" est  un  très  beau  cultivar  à  fines  fleurs  blanches

                                               - "Major" donne  de  grandes  fleurs  rose  vif

                                               - "November Cheer"  possède  des  fleurs  rose  tendre

                                               - "Sunrise" donne  des  fleurs  rose  saumon

                                               - "Vicountess Byng"  a  des  fleurs  à  pétales  étroits  rose  pâle.

    Si  vous  possédez  d'autres  variétés  que  celle  présente  à  Obigies, n'hésitez  pas  à  m'envoyer  une  photo  que  je  publierais  sur  le  blog, pour  les  visiteurs  intéressés. Merci  d'avance  et  bons  travaux  de  début  d'automne  au  jardin.

    Réf.Biblio.: "Jardins  d'eau"  de  J-Cl. Arnoux  aux  Ed. Larousse

  • La belle du jour dans le bassin : Thalia dealbata:

    cbfaf67659a03079a05bb72924dbb491.jpg

    Malgré  la  générosité  et  la  grâce  des  nénuphars  dont  il  faut  régulièrement  éliminer  les  fleurs  fanées  et  les  feuilles  jaunissant, une  plante  attire  actuellement  le  regard: c'est  le  Thalia  dealbata.

    Remarquable  par  ses  grandes  feuilles  ovales  et  longuement  pétiolées, cette  belle  exotique, originaire  du  Sud  des  Etats-Unis, déploie  au  bout  de  ses  longues  tiges, des  inflorescences  en  forme  d'épis  aux  fleurs  très  petites, violacées.08a621443392894cc95a673bef37b1cb.jpg

    Assez  rustique ( jusqu'à - 15° ), il  est  cependant  indispensable  de  placer  la  souche  hors-gel. Haute  de  1 m à 1,50 m, un  pied  par  m2  suffit  pour  mettre  en  valeur  sa  silhouette  attrayante. Elle  supporte  une  profondeur  de  - 10  à  - 60 cm  et  réussit  très  bien  en  grandes  cuvelles. Il  faut  juste  supprimer  les  feuilles  abîmées  ou  desséchées  et  en  hiver, rabattre  le  tout  et  bien  immerger  la  motte.

    Son  nom  Thalia  lui  a  été  donné  en  souvenir  du  médecin-botaniste  allemand  Johannes  Thal (1542-1583). 

    Réf.biblio. L'ami  des  jardins  et  de  la  maison:hors-série  " Plantes aquatiques "  et   "Jardin  d'eau "  de  J-Cl. Arnoux  aux  Ed. Larousse

       
     

  • Houttuynia cordata: un couvre-sol au bord de l'eau

    2688ab3b6080b5773c6790c37db81acb.jpg

    Cette  vigoureuse  plante  fait merveille dans  les  petits  jardins  au  pied  des  arbustes  ou  des  rochers  situés  au  bord  de  l'eau. Ses  tiges  rougeâtres  portent  des  feuilles  en  forme  de  coeur  vert  clair, qui  restent  décoratives  toute  l'année  sous  climat  doux. Les  fleurs  parfumées  forment  en  juin  de  petits  épis  jaunâtres  à  bractées  blanches.

    A  Obigies, le  petit  massif  est  situé  au  bord  de  l'eau  et  se  plait  tellement  que  je  place  en  pots  tous  les  plants  qui  ont  tendance  à  coloniser  le  massif  de  stipa  tenuilolia  et  de  salix  nana  purpurea. En  effet, l'houtthuynia, rustique  et  vivace, se  propage  rapidement, par  drageons, sur  les  terrains  frais  et  humides. Il  se  plait  également  les  pieds  dans  l'eau, mais  son  rhizome  doit  rester  hors  d'atteinte  des  gelées  d'hiver. 

    La  variété  photographiée  ici  est  la  " Chameleon "  ou  variegata  mais  il  existe  aussi  un  cultivar  à  fleurs  doubles: l'Houttuynia  cordata  " Flore  Pleno "  mais  je  ne  l'ai  pas  encore  vu  dans  les  jardineries  de  la  région.