Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

- Page 2

  • C'est le moment de repiquer les poireaux d'hiver.

    fbc2fae686d371f979a31db8990371f4.jpg

    Je  profite  de  la  place  rendue  libre  par  la  récolte  des  pommes  de  terre, pour  repiquer  les  poireaux  d'hiver.

    Dès  que  vos  poireaux  atteignent  le  diamètre  d'un  crayon, il  faut  arracher  délicatement  vos  plants, éliminer  les  plus  faibles, rogner  les  racines  à  1 cm  de  la  base  et  couper  l'extrémité  des  feuilles. Tracez  à  la  serfouette, un  sillon  de  8 à 10 cm  de  profondeur. Plantez  tous  les  10 à 12 cm, à 10 cm  de  profondeur  et  avec  30 cm  de  distance  entre  les  sillons. Pour  des  grandes  quantités, vous  vous  faciliterez  la  tâche  avec  le  plantoir  représenté  sur  la  photo. Arrosez  copieusement.

    Les  binages  successifs  combleront  le  sillon  et  ensuite, buttez  peu  à  peu  pour  favoriser  le  blanchiment  du  fût. Les  variétés  résistantes  au  froid  produiront  tout  l'hiver  et  vous  faciliterez  l'arrachage  en  protégeant  vos  poireaux  avec  des  feuilles  ou  de  la  paille.

    La  variété  choisie  ici  est " Tenor "  de  Vilmorin, très  résistant  aux  maladies  telles  que  les  taches  blanches  ou  mildiou, c'est  du  moins  ce  qu'annonce  la  firme  Vilmorin. Autres  variétés: Furor, Electra, Bleu  de  Solaise, D'hiver  de  Liège, Géant  d'hiver.

    Autre  ravageur  du  poireau: la  teigne  ou  ver  du  poireau. Les  petites  larves  blanches  creusent  dans  l'épaisseur  des  tissus  des  galeries. Pour  un  traitement  préventif  du  poireau, vous  pouvez  recouvrir  la  culture  avec  un  voile  protecteur  "anti-insecte". Autre  façon  de  faire: semez  des  tagètes  à  proximité  de  vos  poireaux, la  forte  odeur  dégagée  par  celles-ci  va  perturber  la  présence  de  la  mouche  du  poireau.

    Si  vous  avez  d'autres  trucs  ou  astuces  pour  éviter  ces  maladies, merci  de  nous  en  faire  part.

    Vue  du  potager  ce  15  juillet: les  échalottes  sont  récoltées, les  oignons  ont  le  feuillage  rabattu, nous  profitons  des  carottes, salades  et  courgettes.801e612e26ccd36bffeff462e938e8bc.jpg

  • L'Acanthe, fleur inspiratrice des architectes grecs de la Grèce classique

    a865e3933353a60b0d9b6ce7f5912427.jpg

    Bien  que  les  fleurs  de  l' "Acanthus  mollis"  ou  " Branc-Ursine "  soient  très  belles, de  nombreux  jardiniers  ôtent  les  bourgeons  floraux  dès  qu'ils  apparaissent  et  ne  cultivent  la  plante  que  pour  son  feuillage.

    Celui-ci  fut  immortalisé  par  les  architectes  grecs, lors  de  l'érection  des  colonnes  corinthiennes  de  la  capitale  de  la  Grèce  classique. 

    Lire la suite

  • " Coccinelles, primevères, mésanges... La nature au service du jardin

    62bd3a7ebb85b97757257fd02838460c.jpg

    Les  vacances, temps  de  détente, de  projets, et  peut-être  de  lecture... Si  vous  jardinez  bio, écolo  et  appréciez  la  vie  sauvage  dans  votre  petit  bout  de  nature  qu'est  votre  jardin, le  livre  coécrit  par  Denis  Pépin  et  Georges  Chauvin  vous  intéressera  et  deviendra  peut-être  votre  livre  de  chevet.

    "Coccinelles, primevères,mésanges...La  nature  au  service  du  jardin  par  ses  nombreuses  photos  et  illustrations  vous  permettront  d'identifier  les  plantes  et animaux  sauvages  à  attirer  et  abriter  dans  votre  jardin. Vous  pourrez  aménager  pour  chacun, un  coin  de  paradis: gîtes  à  insectes, nichoirs, pelouses  fleuries, haies, mares ... pour  profiter  de  la  nature, égayer  le  jardin  et  jardiner sans  pesticides.

    Parmi  ces  animaux  et  plantes  sauvages, se  trouvent  de  précieux  alliés  du  jardinier. Certains  animaux  pollinisent  les  fleurs, luttent  contre  les  ravageurs, structurent ou  enrichissent  le  sol. De  nombreuses  plantes  nourrissent  et abritent  les  "auxiliaires".

    Denis  Pépin, ingénieur  écologue  et  agronome, est  spécialisé  dans  la  pratique  du  jardinage  biologique  depuis  plus  de  30 ans. Premier  prix  du  Concours  national  des  Jardins  potagers  de  France, il  est  auteur  d'ouvrages  sur  le  jardinage  biologique, journaliste  horticole, conférencier, formateur...

    Biologiste  à  l'université  de  Rennes, Georges  Chauvin  est  spécialisé  dans  la  zoologie  et  notamment  l'entomologie. Au-delà  de  sa  connaissance  de  la  vie  sauvage  du  jardin, il  a  toujours  pratiqué  le  jardinage  biologique.

    Si  vous  avez  d'autres  livres  à  conseiller  sur  ces  thèmes, n'hésitez  pas  à  en  faire  part  aux  autres  visiteurs  du  blog. Merci  et ... bonne  lecture. 

     

     

     

  • Pontederia cordata: une des plantes incontournables du bassin

    8ad70987688cd73efb515f759729e325.jpg

    Le  ton  bleu  azur  des  pontédéries  illuminent  actuellement  le  bassin  de  lagunage. Faisons  plus  ample  connaissance  avec  cette  plante  intéressante  par  ses  feuilles  en  forme  de  coeur  et  par  ses  épis  bleu  azur  très  attirants  pour  les  insectes  butineurs.

    Son port  élancé  permet  aussi  de  réaliser  d'heureux  contrastes  avec  les  plantes  de  berge  souvent  tapissantes. 

    Lire la suite