Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • On ne chôme pas au potager

    3734.JPG

    En  ce  mois  de  juillet, profitant  de  bonnes  conditions  météo, les  récoltes  se  succèdent: les  oignons  jaunes, l'ail  et  les  échalotes  sèchent  en  bottes  à  l'abri  de  la  pluie. Petit  conseil: replier  la  tige  des  oignons  une  quinzaine  de  jours  avant  la  récolte  afin  de  les  faire  grossir  et  couper  le  bouton  floral  de  l'ail.

    3743.JPGAprès  avoir  retravaillé  la  terre  et  réincorporé  du  compost  bien  décomposé, j'ai  repiqué  les  poireaux  d'hiver. Après  un  petit  toilettage: raccourcissement  des  racines  et  des  feuilles, je  fais  tremper  les  racines  dans  de  l'eau  contenant  l'équivalent  d'un  bouchon  de  récipient  d'eau  de  javel. Dans  une  revue  de  jardinage  biologique, on  conseillait, pour  éviter  les  attaques  de  la  mouche  du  poireau, de  laisser  à  l'air  libre  les  jeunes  plants  de  poireaux  avant  de  les  repiquer. Si  vous  appliquez  avec  succès  d'autres  trucs  pour  éviter  la  mouche  du  poireau, n'hésitez  pas  à  nous  en  faire  part.3749.JPG

    On  transplante  les  poireaux  dans  des  tranchées  de  8  cm  de  profondeur  sur  des  rangs  distants  de  18  cm  minimum  à  raison  d'un  plant  aux  8  cm. Sur  la  photo, un  plantoir  assez  pratique  pour  repiquer  de  grandes  quantités. Les  poireaux  apprécient  la  compagnie  des  céleris  et  des  choux.

    3756.JPGLes  premiers  concombres  et  courgettes  ont  satisfait  nos  palais. Les  tomates  ont  eu  un  peu  de  mal  à  démarrer  après  leur  transplantation  mais  elles  présentent  leurs  premiers  fruits  et  de  nombreux  bouquets  de  fleurs  semblent  présager  une  belle  récolte  si  le  mildiou  ne  réduit  pas  nos  efforts  à  néant. J'applique  en  prévention  une  pulvérisation  de  purin  de  prêle, dilué  dans  dix  parts  d'eau.(voir  note  précédente  sur  le  purin  de  prêle)

    Au  verger, la  récolte  de  groseilles  et  cassis  est  terminée  et  la  croissance  des  mûres  semble  prometteuse.

    J'aurai  le  plaisir  de  vous  retrouver  après  un  petit  séjour  en  France  avec  pour  destination  le  Festival  des  Jardins  au  château  de  Chaumont s/ Loire.

    A  bientôt  en vous  souhaitant  de  bons  moments  dans  vos  beaux  jardins.

  • Entre les averses, la ceuillette des fruits rouges bat son plein

    3495.JPG

    Si  les  conditions  sont  nettement  moins  favorables  que  la  semaine  dernière, la  cueillette  des  groseilles, framboises  et  cassis  s'achève  tout  doucement  à  moins  que  vous  n'ayez  des  variétés  plus  tardives.

    Le  début  des  vacances  coincide  en  effet  avec  la  période  des  confitures. Quel  plaisir  de  voir  ainsi  le  fruit  d'un  travail  de  longue  haleine: taille, désherbage, placement  du  paillis, palissage  et  cueillette  au  milieu  de  nos  compagnons  favoris: oiseaux, insectes  butineurs, batraciens  et  papillons.

    3523.JPG

    Quelle  charmante  perspective  de  pouvoir  profiter  de  ces  fruits  au  plein  coeur  de  l'hiver  sous  forme  de  confitures  ou  de  sirops. Et  après  les  groseilles, les  framboises  et  cassis, se  prépare  une  prometteuse  récolte  de  mûres.

    Importante  précaution: si  vous  avez  placé  des  filets  de  protection, n'hésitez  pas  à  aller  régulièrement  vérifier  si  des  oiseaux  ne  sont  pas  prisonniers, auquel  cas  il  vous  faudra  de  la  patience  et  beaucoup  de  précautions  pour  les  libérer  de  ce  redoutable  piège.

    Si  vous  n'avez  pas  encore  installé  d'arbustes  à  fruits  rouges, pensez-y  cet  hiver. Les  prix  affichés  de  ces  fruits  délicieux  devraient  vous  inciter  à  vous  lancer  dans  cette  culture. Des  notes  précédentes  traitent  des  soins  nécessaires  à  apporter  à  ces  arbustes.(voir  rubrique: arbustes  fruitiers).

    Le  sourire  de  vos  enfants  et  petits-enfants  constituera  également  une  belle  récompense. Je  vous  souhaite  une  excellente  cueillette. A  bientôt.