Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • L'aménagement du potager

    2513.JPG
    Ces  derniers  jours, l'activité  est  intense  au  potager. J'ai  effectué  les  premiers  semis: carottes  nantaises, poireaux  dont  j'ai  mélangé  les  semences  avec  des  semences  de  radis  pour  marquer  le  rang. En  effet, les  radis  vont  germer  plus  rapidement, marquant  ainsi  la  ligne  et  facilitant  ainsi  le  binage. Persil  et  cerfeuil  complètent  la  planche  de  culture.

    Comme  vous  pouvez  le  constater  sur  la  photo, salades, échalotes, oignons, aulx  et  fraisiers   se   développent  bien  et  les  premières  tiges  des  pommes  de  terre, plantées  dans  une  parcelle  du  jardin  de  mes  parents, apparaissent  pleines  de  promesse.

    2514.JPG
    L'aménagement  du  dernier  quart  du  potager  se  poursuit, après  le  triage  des  vivaces  et  graminées  divisées  et  réinstallées  en  pots.Triées  et  placées  à  l'avant-plan  du  potager, elles  attendent  les  visiteurs  et  membres  de  la  famille  en  recherche  de  nouvelles  idées.
  • Bon temps pour les canards

    2269.JPG

    Le  temps  pluvieux  de  ces  derniers  jours  m'incite  à  vous  présenter  les  plus  récents  occupants  du  jardin  et  de  la  mare: un  couple  de  sarcelles  d'été  et  un  mâle  de  sarcelle  à  collier  qui  a  trop  rapidement  perdu  sa  femelle.

    Si  notre  petite  mare  accueuillait  régulièrement  un  couple  de  canards  col-vert, Christian, notre  ami, spécialiste  des  étangs, nous  avait  recommandé  de  ne  pas  les  laisser  s'installer. La  qualité  de  l'eau  et  l'intégrité  des  plantes  aquatiques  auraient  été  mises  en  danger. Trouvant  néanmoins  que  cette  présence  apportait  de  la  vie  au  jardin, nous  nous  sommes  renseignés  et  avons  choisi  d'installer  un  couple  de  sarcelles  d'été  et  de  sarcelles  à  collier. Ces  canards, parmi  les  plus  petits  s'adaptent  aux  petits  plans  d'eau  des  aulnaies  et  aux  roselières  des  lacs  peu  profonds.

    Leur  alimentation  est  faite  d'insectes  aquatiques, vers, pousses  et  racines  des  plantes  aquatiques, récoltés  plutôt  à  la  surface  qu'en  profondeur   et  de  graines. Nous  espérons  qu'ils  préféreront  le  mélange  de  graines  que  nous  leur  apportons  quotidiennement. Après  une  quinzaine  de  jours, nous  ne  constatons  pas  de  dégats  dans  les  plantations.

    Si  vous  avez  également  introduit  des  canards  dans  vos  étangs  et  mares, n'hésitez  pas  à  nous  faire  profiter  de  votre  expérience.

    Ci-dessous: le  mâle  sarcelle  à  collier

    2272.JPG
    ci-dessous, la  femelle  sarcelle  d'été (anas querquedula) dans  le  bassin  de  lagunage
    2274.JPG

  • Plantation des pommes de terre

    2196.JPG
    Enfin  ils  sont  installés  en  terre... Je  fais  bien  sûr  allusion  aux  plants  de  pomme  de  terre  qui  attendaient  en  caissettes: des  Esterling  rouge et  des Belle  de  Fontenay.  Les  conditions  favorables  de  ces  derniers  jours  m'ont  décidé  et  même  s'il  n'est  pas  impossible  de  subir  des  nuits  trop  fraîches, voire  même  des  gelées  nocturnes, les  buttes  de  terre  protégeront  les  premières  feuilles  des  morsures  du  gel.
    2193.JPG
    La  pomme  de  terre  préfère  un  sol  sablonneux, légèrement  acide  et   amendé  avec  du  compost  mûr. Les  plants  sont  déposés  dans  des  sillons  de  8 à 10 cm  de  profondeur  et  sur  des  rangs  distants  de  65 à 75 cm. L'erreur  est  de  les  planter  trop  profondément, le  plant  a  besoin  de  chaleur  et  on  buttera  les  plants  au  fur  et  à  mesure  de  leur  croissance, afin  d'éviter  que  les  nouveaux  tubercules  ne  soient  exposés  à  la  lumière, ne  verdissent  et  ne  produisent  de  la  solanine, une  substance  toxique.

    Une  humidité  régulière  est  nécessaire  au  bon  rendement  et  à  la  qualité. Il  est  conseillé  d'irriguer  en  période  sèche  surtout  durant  la  floraison. Des  pommes  de  terre  pourront  déjà  être  récoltées  vers  la  fin  juillet, mais  la  récolte  pour  la  conservation  se  fera  en  septembre, 2 à 3 semaines  après  que  le  plant  ait  fané: la  peau  plus  épaisse  permettra  ainsi  une  meilleure  conservation.

    Réf.Biblio.: " Le  jardinage  écologique " de  Yves  Gagnon aux  Ed.Colloïdales