Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Des petites acrobates en plein exercice

     

    1168.JPG

    La  lumière  de  cet  après-midi  et  une  grande  activité  des  mésanges  autour  des  filets  à  cacahuètes  m'ont  poussé  à   me   dissimuler  derrière  le  bambou,  afin  de  surprendre  quelques   spécimens   des  plus  gourmands  et  ... des  plus  agiles. Voici  quelques  clichés .

     

    1167.JPG

     

    1197.JPG

    N'hésitez  pas  à  consulter  l' album  " Oiseaux " pour  assister  à  la  suite  du  repas  et  de  l'exercice  de  voltige. à  bientôt .

  • Miscanthus sinensis zebrinus: une graminée ornementale remarquable

     

    miscanthus sinensis zebrinus,graminées ornementales,jardin  sauvage,obigies

    Je  voudrais  vous  présenter  aujourd'hui  une  nouvelle  graminée  remarquable  par  ses  zébrures  jaunes  horizontales: Miscanthus  Zebrinus.

    Originaire  des  pentes  des  montagnes  du  Japon, de  Hokkaido  vers  le  sud  jusqu'à  Taiwan  et  des  îles  Kouriles  du  Sud, de  Corée  et  de  Chine.

    Formant  touffes, à  feuilles  vert  foncé  et  à  nervure  centrale  blanche, l'espèce  type  est  actuellement  peu  cultivée  dans  les  jardins; elle  est  supplantée  par  ses  nombreux  cultivars. Floraison  caractéristique  en  arrière-saison, d'août  à  octobre, floraison  nulle  en  climat  froid. Inflorescences  bien  fournies  et  denses, en  grappes  nombreuses, rouges  ou  teintées  de  rose  à  l'éclosion, devenant  blanc  argenté  en  séchant.1150.JPG

    A  l'automne, le  feuillage  adopte  de  plaisantes  couleurs  jaune  et  ambre.

    Dans  les  jardins, Miscanthus  sinensis est  représenté  par  une  myriade  de  variétés  cultivées  qui  se  distinguent  notablement  par  leurs  tailles, hauteurs, textures, feuillages  d'été  et d'automne, époques  de  floraison, couleurs  de  fleurs  et  rusticité. Tous  préfèrent  le  plein  soleil.

    Le  cultivar  " Zebrinus ", photographié  ici  est  un  cultivar  assez  ancien. Il  a  tendance  à  se  courber  et  doit  parfois  être  tuteuré. Sa  hauteur  peut  aller  jusqu'à  2,40 m  et  a  des  fleurs  teintées  de  rouge  cuivré, à  la  fin  de  l'été. Il  ne  fleurira  que  si  l'automne  est  chaud.

    Il  est  ici  placé  en  avant-plan  du  bambou  " Sinarundinaria  fastuosa ".

    Réf.Biblio.: " L'Encyclopédie  des  Graminées "  de  Rick  Darke  aux  Ed. du  Rouergue

  • Une graminée aux inflorescences en forme de brosses: Pennisetum alopecuroïde

     

    721.JPG

    Si  en  cette  fin  octobre, le  jardin  perd  un  peu  de  ses  couleurs, avec  le  déclin  des  vivaces, les  graminées  très  présentes  à  Obigies, réaffirment  les  caractères  sauvage  et  naturel  du  jardin, recherchés  lors  de  sa  conception.

    Je  vous  présente  aujourd'hui " Pennisetum  alopecuroide  ou  pen. japonicum ", " Fountain  grass "  fait  partie  de  la  famille  des  Poacées  et  comprend  plus  de  80  espèces.

    Originaire  du  Japon  et  d'une  grande  partie  du  Sud-est  asiatique, cette  graminée  atteignant  entre  60  et  90  cm, au  feuillage  vert  en  été  et  devenant  jaune  argenté  en  automne, offre  de  remarquables  inflorescences  en  grappes  en  épi. Denses  et  cylindriques, elles  évoquent  pour  certains  une  queue  de  renard  et  pour  d'autres  une  brosse  de  soie (pennisetum: penna-plume  et  seta-soie). Elles  sont  superbes  dans  un  bouquet  frais. La  floraison, suivant  les  variétés,  peut  être  précoce (juin)  ou  tardive (septembre). Le  feuillage  reste  parfois  présentable  jusqu'à  la  fin  de  l'hiver.1065.JPG

    Sa  culture  est  facile   dans  la  plupart  des  sols, en  plein  soleil  ou  à  mi-ombre. Elle  tolère  la  sécheresse  même  si  on  obtient  de  meilleurs  résultats  avec  une  humidité  régulière. Au  printemps, après  la  taille  du  feuillage,  votre  emplacement  vous  paraîtra  un  peu  vide  mais   la  repousse   et  les   différentes   étapes  de  sa  croissance   vous  raviront.  A  Obigies,  elles   sont  placées  en  bordure  de  la  mare  et  s'en  trouvent  très  bien.

    Présentation  des  autres  graminées  dans  les  prochaines  notes. à  bientôt.

    Réf. biblio. " L'encyclopédie  des  graminées " de  Rick  Darke  aux  Ed. du  Rouergue

     

  • Les mésanges charbonnières se rapprochent à nouveau des habitations

     

    1045.JPG

    Avec  le  rafraîchissement  des  températures  et  la  raréfaction  des  insectes, les  mésanges  se  rapprochent  des  habitations  pour  profiter  des  graines  de  cacahuètes  mises  à  leur  disposition.Voici  une  des  plus  audacieuses  à  Obigies.

    Plus  grande que  la  mésange  bleue (14,5 cm), la  mésange  charbonnière  est  reconnaissable  à  sa  tête  noire  qui  contraste  avec  ses  joues  blanches, et  à  une  bande  noire ( plus  large  chez  le  mâle  que  chez  la  femelle ) qui  va  de  la  gorge  au  croupion  et  coupe  le  ventre  en  son  milieu.Très  répandue, elle  est  pratiquement  aussi  commune  dans  nos  jardins  que  la  mésange  bleue. Relativement  fragiles, les  mésanges  charbonnières  ne  résistent  pas  aux  hivers  rigoureux. N'hésitons  pas  à  les  nourrir  car, si  elles  se  nourissent  principalement  de  larves  d'insectes, elles  apprécieront  arachides  et  graines  de  tournesol  trouvées  dans  vos  mangeoires.

    Beaucoup  de  plaisir  en  perspective  à  les  observer  et  les  photographier.

    Réf.biblio. "Attirez  les  animaux  dans  votre  jardin"  de  John  A.Burton  aux  Ed. Artémis