Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Devine qui papillonne au jardin?

5fb6d0f2ee228b9b7ce8da8ca0242a8a.jpg

Depuis  quelques  jours, j'abandonne  régulièrement  mes  outils  pour  surprendre  les  papillons  qui  recherchent  les  plantes  nectarifères. Au  moyen  de  la  revue  Natagora  et  d'un  livre  " Les  papillons   du  jardin " des  Ed. Rustica, je  les  identifie  le  soir  devant  l'écran  de  l'ordinateur  .

Le  week-end  du  2 et 3  août, une  vaste  opération  de  recensement  des  papillons  est  menée  en  collaboration  avec : Le  groupe  de  travail  sur  les  papillons  en  Wallonie - Lycaena ( http://biodiversite.wallonie.be )  et  L'INBO ( Instituut  voor  Natuur  en  Bonderzoek  pour  la  Région  Bruxelles-Capitale ( www.inbo.be  et  taper "papilons" dans  la  case  de  recherche.  Si  vous  voulez  participer  à  ce  recensement, comptez  les  papillons, encodez  vos  observations  et  découvrez  les  résultats  sur  www.papillonsaujardin.be

Je  vais  essayer  de  résumer  quelques  principes  pour  avoir  des  chances  de  les  acceuillir  au  jardin. 

- de  la  chaleur: Les  papillons  ont  besoin  de  chaleur  pour  voler. Installez  vos  massifs  de  fleurs  en  plein  soleil, de  préférence  exposés  au  sud.

- à  l'abri  du  vent: Pensez  à  abriter  votre  jardin  avec  des  haies  champêtres  car  le  vent, qui  fait  baisser  la  température  extérieure, est  l'ennemi  des  papillons.

- de  l'eau: L'idéal  est  de  créer  une  mare, mais  une  flaque  d'eau  sous  le  robinet  ou  dans  une  coupelle  conviendra.

- de  la  nourriture  pour  les  chenilles  et  les  papillons: Il  faut  donc  prévoir  des  plantes-hôtes  pour  les  chenilles  et  des  plantes  nectarifères  pour  les  papillons. Par  exemple, l'ortie  est  au  menu  d'une trentaine  de  chenilles  de  papillons  dont  le  paon  du  jour, le  vulcain, la  carte  géographique, la  petite  tortue ... Le  lierre  est  lui  aussi  très  intéressant  par  ses  feuilles  persistantes  et  ses  fleurs  riches  en  nectar. Le  buddleia  appelé  "arbre  à  papillons"  est  particulièrement  nectarifère  mais  pour  éviter  que  cet  arbuste  ne  devienne  trop  envahissant, il  est  conseillé  de  couper  les  inflorescences  juste  après  la  floraison.

- des  sites  de  reproduction: Laissez  pouser  dans  votre  jardin  des  plantes-hôtes  pour  les  chenilles, où  les  femelles  pourront  déposer  leurs  oeufs  après  l'accouplement. Transformez  une  partie  de  votre  gazon  au  soleil  en  prairie  fleurie. On  peut  maintenant  trouver  facilement  des  mélanges  de  semences  de  fleurs  "sauvages"  dans  les  commerces  spécialisés. Plantez  des  haies, laissez  un  coin  de  votre  jardin  en  friche  que  vous  faucherez  une  ou  deux  fois  l'an.

Actuellement, j'ai  pu  identifier  neuf  espèces  de  papillons: le  machaon, le  vulcain, le  Robert-le-diable  et  l'hespérie  de  la  mauve, la piéride, le myrtil, l'amaryllis, le paon  du  jour  et  le  tircis. Si  vous  voulez  les  voir, cliquez  sur  l'album  "Papillons". Merci  de  me  tenir  au  courant  de  vos  observations  et  à  bientôt.

Réf.biblio.: "Les  papillons  du  jardin" de  Coralie  Beltrame  et  Antoine  Cadi  aux  Ed. Rustica 

Les commentaires sont fermés.