Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Quoi de neuf au potager ce 28 juin ?

b6ce447985e6fc86f7c2d983b366d3da.jpgNous  profitons  des  salades  et  des  radis  semés  à  intervalles  réguliers. Les  échalottes  et  les  oignons  grossissent  bien, profitant  d'un  paillage  composé  de  produits  de  la  tonte  et  de  jeunes  branches  coupées  sur  les  haies  de  hêtre  et  de  charme, leur  permettant  de  garder  l'humidité  et  la  propreté  indispensables  à  leur  bon  développement.

Les  deux  lignes  d'ail, par  contre  semblent  souffrir. C'est  la  première  année  que  je  les  plante  au  printemps  et  non  avant  l'hiver  et  ça  ne  semble  pas  leur  être  très  profitable.

Le  troisième  semis  de  haricots  a  enfin  levé. Je  me  demande  si  c'est  la  mauvaise  qualité  des  grains   ou  si  ce  sont  les  conditions  de  température  qui  ont  empêché  la  germination  des  premiers  semis.d5fad78caa1df4dc9a2e1cae286dce02.jpg

Les  plants  de  tomates  évoluent  bien  mais  avec  leur  sensibilité  au  mildiou  et  ma  volonté  de  ne  pas  pulvériser  aux  produits  phyto, je  ne  me  réjouis  pas  trop  tôt. Je  pulvérise  avec  une  solution  de  lait  dilué  mais  cela  n'a  pas  empêché, l'année  passée,  l'apparition  de  la  maladie  et  la  décision  d'arracher  les  plants  malades  après  la  récolte  des  premiers  bouquets. Je  les  ai  paillés  et  assure  l'arrosage  par  des  bouteilles  de  plastique  dont  j'ai  troué  les  bouchons.

90695719ef91f3c7ab77cd4b97a4ff9e.jpgIl  ne  faut  pas  oublier  d'ébourgeonner  c.à.d.  supprimer  les  pousses  qui  se  développent  à  l'aisselle  des  feuilles. Cette  opération  permet  une  concentration  de  la  sève  dans  la  tige  principale  et  les  grappes  de  fruits. Après  la  formation  du  3ème  ou  4ème  bouquet, il  faut  étêter  pour  arrêter  la  végétation  et  permettre  le  grossissement  de  tous  les  fruits. Il  suffit  de  couper  le  sommet  de  la  tige  principale  1 à 2 feuilles  au-dessus  du  dernier  bouquet. L'efficacité  de  l'effeuillage  de  fin  de  saison  pour  permettre  une  maturation  plus  rapide  des  derniers  fruits  est  contestée  mais  il  est  recommandé  de  supprimer  les  feuilles  du  bas  pour  éviter  qu'elles  ne  favorisent, par  leur  contact  avec  le  sol, le  développement  des  maladies.

 

4d43959c2e22436b419bd65d16dd4468.jpg

f4bf18acb2cfc3c6457ee21b88d791ea.jpg280209e79920763785330a9f76395d95.jpg

Les  petites  courgettes  et  potirons  apparaissent  tandis  que  les  plants  d'aubergine  et  concombres  poussent  plutôt  lentement.

 

Faites-moi  part  de  l'évolution de  vos  plantes  potagères  et  de  vos  astuces  pour  lutter  contre  les  maladies  sans  empoisonner  la  terre  et  tous  nos  petits  pensionnaires  du  jardin. Merci  et  à  bientôt.  

 

 

 

     

Commentaires

  • En prévention du mildiou sur les tomates, j'arrose aux pieds avec une infusion de prêle (bouillir 200 gr de prêle séchée dans 5 l eau pendant 30 minutes. Retirer du feu et macérer pendant 24 H et filtrer)Utiliser diluer, 1/20. Je dois dire que je ne l'ai pas fait aux pommes de terre et je le regrette car ça fonctionne super pour les tomates (pour l'instant) Dès que le mildiou apparaît, pulvériser cette macération diluée et mouillée de lait cru bio de préférence sur le feuillage.

  • Merci du conseil, je dispose de prêles sur le terrain, je vais essayer votre recette. à bientôt.

Les commentaires sont fermés.